Budget dépensé en Amérique centrale et Latine (2014)

Être rentier c’est surement cool, mais on ne l’est pas, du coup “dépenser sans compter” n’était pas trop notre philosophie durant le voyage. Un maintien quotidien du budget afin de prévenir nos écarts et ne pas se retrouver sans un sous à la moitié du voyage était indispensable.

Voici quelques tableaux afin de montrer combien nous a coûté dans le détail le voyage SUR PLACE. L’article publié dans la section budget avant le départ présentait déjà les frais annexes tel que billets d’avions, équipements, vaccins etc, or ici on ne parle que des dépenses sur les territoires américains faites ces 6 derniers mois. Certaines dépenses persos n’ont pas été comptées, type la plongée de Kévin, ou encore les seuls et uniques cadeaux achetés les derniers jours à Lima.

De plus, il ne faut pas oublier que nous avons fait du couchsurfing, ce qui influence grandement le budget hébergement (notamment celui du Mexique, où nous avons fait 80% du temps des couchsurfings).

Tout d’abord, le suivi global. Je me rappelle encore de ce tableau tout vide ! (*petite larme*) et maintenant il est tout rempli ! (contrairement à nos comptes… oups).

Budget détaillé par pays, catégorie de la dépense, et plein de trucs cool à savoir pour faire des statistiques et des graphiques de fou ! (et probablement inutiles également, faut pas pousser !)

Budget détaillé par pays, catégorie de la dépense, et plein de trucs cools à savoir pour faire des statistiques et des graphiques de fou ! (et probablement inutiles également, faut pas pousser !)

Pas vraiment de commentaires à faire, les curieux auront toutes les infos voulues en regardant ce tableau présentant les dépenses concrètes effectuées sur place. Notons que la nourriture a quand même représenté le tiers de nos dépenses, on pourrait presque dire le transport un autre tiers, puis les “loisirs et visites” représentent 1/5ème de nos dépenses totales. Et enfin, et c’est le fait clairement le plus important : 6 mois d’internet en Amérique Latine reviennent beaucoup moins cher qu’en France ! Bon… ben du coup, y’avait des commentaires à faire !

Ultime tableau : comparaison sur le prévisionnel et le réel. S’est-on tenu au budget ? Et bien, regardez :

Couleurs : gradient de rouge foncé, passant par le neutre puis le vert foncé. Vert = économie = bien Tintin !

Couleurs : gradient de rouge foncé, passant par le neutre puis le vert foncé. Vert = économie = bien Tintin !

Pour ceux qui ne comprennent pas bien le tableau (mais vous êtes surement bien assez débrouillard pour avoir tout pigé), on a économisé 300€ chacun. C’est pas énorme, mais vaut mieux dans ce sens que dans l’autre hein !

On aurait limite pu rester plus longtemps ! Les boules ! Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin (les mauvaises également bien heureusement !). Sérieusement, les 300€ ont vite fondu quand on est arrivé à l’aéroport de Paris, vive la France ! Vivement qu’on reparte, car soyons sincères et honnêtes : voyager, c’est ça la VRAIE vie !